Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du portugais à Châtillon
  • Le blog du portugais à Châtillon
  • : Petit support amusant des cours de portugais tout aussi amusants de l'association Franco-portugaise de Châtillon Malakoff - Apontamentos
  • Contact

Recherche

Catégories Des Articles

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 22:35

Focus sur le suffixe en "ada" qui signifie "coup de"

A trovoada = le coup de tonnerre  (de o trovão = le tonnerre + suffixe ada = le coup)

A Facada : le coup de couteau (a faca= le couteau)

A chicotada = le coup de fouet (o chicote = le fouet)

A cotovelada = le coup de coude

A cabeçada = le coup de tête

 

On retrouve bon nombre de ces nom dans les termes de "capoeira" :


En Portugais on peut former hardiment un nom de coup à partir d'un objet frappant suivi du suffixe -ada.

Ainsi cabeça, tête, donne cabeçada, coup de tête; perna, jambe donne pernada, coup de jambe, et de là un jeu apparenté à l'ancien jeu de batuque, où l'un, "planté", fait ce qu'il peut pour rester debout tandis que l'autre essaye de le déséquilibrer. De même, joelho, le genou, donne joelhada, cotovelo, le coude, donne cotovelada.

 

Les coups portés avec le poing ont cependant des noms particuliers, murro et soco. Il faut dire aussi que si le coup queixada de la capoeira vient indiscutablement de queixo, le menton, personne n'a pu m'indiquer avec sécurité par quel chemin. Enfin porrada, coup de poing ou de bâton, visiblement construit sur le même modèle, est bien curieux puisque construit sur porra, massue, dont le diminutif porrete, gourdin, est seul utilisé dans ce sens.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by portugais.over-blog.fr - dans Bonus
commenter cet article

commentaires

fff 24/03/2012 13:42


« Matar dois coelhos de uma cajadada só » veut dire, littéralement, « tuer deux lapins d’un seul coup de houlette».


Cajadada ==> cajado+ ada cf cette note



fredo 11/11/2011 21:40



et aussi cantada = cantar + suffixe ada


=> Au brésil, "cantar uma mulher", c'est la draguer, la baratiner.


Uma cantada c'est donc uma paquera, une "drague", du baratin, un "coup de chanson"



ff 24/10/2011 20:38



Cabeçada !